Bienvenue 
 

  
Nymphéas noirs (Michel Bussi)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum des amis de mary lester Index du Forum -> LES POLARS EN GÉNÉRAL -> Littérature policière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Claude Colrat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 924
Localisation: Orléans
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 14:00 (2015)    Sujet du message: Nymphéas noirs (Michel Bussi) Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Décidément j’aime beaucoup cet auteur et la manière diabolique dont il construit ses romans.

 


Trois personnages féminins principaux sont les héroïnes de ce roman qui se déroule à Giverny, le village où Monet a peint de manière obsessionnelle ses fameux nymphéas ; Fanette, une écolière qui rêve de devenir artiste peintre ; Stéphanie, une institutrice ; et une veille femme qui observe la vie du village depuis la tour du moulin de Giverny. C’est cette dernière qui relate en partie l’histoire, en mai 2010…

Le corps d’un médecin a été découvert au bord de la rivière : il a été poignardé, sa tête a été écrasée par une grosse pierre et son corps trainé dans la rivière. Les inspecteurs Sérénac et Bénavides enquêtent. Ils vont bientôt faire la relation avec la mort très ancienne, en 1937, d’un enfant du village mort dans les mêmes circonstances. Mais quel est le lien ? Parallèlement, un commissaire retraité, Laurentin, mène aussi une enquête.

Pour pimenter le tout, l’inspecteur Sérénac tombe amoureux de l’institutrice, Stéphanie, épouse du principal suspect !

Vous êtes choqués par le grade d’ "inspecteur" porté par les officiers de police ? Je l’ai été aussi et j’ai même maudit l’auteur de ne pas employer les termes actuels de lieutenant, capitaine ou commandant de police, mais…

A partir de maintenant, que ceux qui veulent conserver le suspense s’abstiennent de lire ce qui suit !


Je parlais de la manière diabolique dont Michel Bussi construit ses romans. Cela se confirme.

En fait, trois périodes se chevauchent dans le roman et le lecteur passe de l’une à l’autre sans s’en rendre compte.
Fanette, Stéphanie et la vieille femme sont une seule et même personne.

Fanette, surnom de Stéphanie, vit en 1937 lors de la mort suspecte du petit Paul.

Stéphanie est institutrice lors de l’enquête des Inspecteurs Sérénac et Bénavides en 1967.

Cette même Stéphanie, en 2010, révèle à la veuve de la victime de 1967 l’identité de l’assassin et cette veuve fait appel au commissaire Laurentin qui n’est autre que Laurenç (prénom occitan de Sérénac, francisé après un passage au Québec) pour en trouver les preuves.

Mais jusqu’aux toutes dernières pages on a l’impression que Fanette est l’élève de Stéphanie et que la vieille femme vit à la même époque. Diabolique je vous dit.
_________________
Amicalement à toutes et à tous. Jean-Claude.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Michel D
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 12:03 (2015)    Sujet du message: Nymphéas noirs (Michel Bussi) Répondre en citant

J'ai lu aussi, et j'ai adoré. La construction du roman est effectivement très déroutante quand on arrive à la fin. Un grand bouquin, à recommander  Très heureux
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:32 (2017)    Sujet du message: Nymphéas noirs (Michel Bussi)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum des amis de mary lester Index du Forum -> LES POLARS EN GÉNÉRAL -> Littérature policière Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
forum des amis de mary lester Index du Forum